CASCALE B., NEGRIÉ L. (2023). L’accouchement est politique, Fécondité, femmes en travail et institutions

Depuis 2017, L’accouchement est politique s’est imposé comme une référence majeure dans la visibilisation des violences gynécologiques et la critique de l’hypermédicalisation de l’accouchement, signant ainsi la fin d’un impensé féministe. Voici une nouvelle édition augmentée de ce traité féministe sur l’appropriation institutionnelle du corps des femmes – mères ou non – étayé par une analyse socio-historique, scientifique et des témoignages de terrain. Déjouant les pièges de l’essentialisation et des assignations de genre, les autrices replacent l’accouchement et la maternité au coeur des luttes féministes contemporaines et invitent à leur alliance radicale, pour l’autonomie de la vie affective, sexuelle et reproductive.

CASCALE B., NEGRIÉ L. (2023). L’accouchement est politique, Fécondité, femmes en travail et institutions. Ici-bas. 



Citer ce billet
Louise Virole (2023, 6 décembre). CASCALE B., NEGRIÉ L. (2023). L’accouchement est politique, Fécondité, femmes en travail et institutions. Sociologie de la santé. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ug0b

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search