Contrat post-doctoral 18 mois Université Lyon 2 : Santé des artistes du spectacle vivant (date limite15 mai 2023)

Offre de contrat post-doctoral « PROJET STARS » SanTé des ARtistes du Spectacle vivant (STARS) 

 Lieu de travail : Laboratoire GRePS, Institut de Psychologie, Université Lyon 2  

Contrat post-doctoral Durée du contrat : 18 mois  

Date de début du contrat : 1er septembre 2023  

Quotité de travail : Temps complet Rémunération : environ 2500 Euros net mensuel  

Laboratoire de rattachement : Laboratoire GRePS : https://greps.univ-lyon2.fr/  

L’objectif de ce projet de recherche est d’identifier les facteurs spécifiques (individuels et collectifs) de la construction de la santé des artistes du spectacle vivant en vue de contribuer à l’amélioration des démarches de prévention dans ce milieu, susceptibles d’être appropriées par les acteurs du secteur.  

Missions principales

La mission du/de la post-doctorant-e s’inscrira dans le WP2 du projet -« Etude des dispositifs préventifs et de santé mis en œuvre »- coordonné par Mathieu Grégoire et Christelle Casse. L’objectif est de comprendre comment la santé et les conditions de travail sont saisies par les intermittent.e.s et leurs employeur.se.s dans un contexte dans lequel l’emploi est ultra flexible, les productions sont souvent fondées sur une logique de sous-traitance, les employeurs multiples, souvent de petite taille et parfois difficilement saisissables (dans une logique proche du portage salarial). Il s’agira de réaliser un état des lieux global, voire une cartographie des dispositifs en place. L’étude s’intéressera en particulier aux initiatives concourant à l’échelle de la branche ou des branches concernées à fixer des règles communes qui engagent l’ensemble des employeur.se.s et concourent à la prévention des risques et à la santé pour l’ensemble des salarié.e.s intermittent.e.s concerné.e.s (comme le projet d’un « CCHSCT de branche » du spectacle vivant, à la suite de la mise en place de CCHSCT dans la production cinématographique et dans l’audio-visuel). Mais elle portera aussi une attention aux initiatives venant des intermittent.e.s eux-mêmes pour pallier aux difficultés de compréhension, d’accès et d’usage des dispositifs existants (par exemple l’association les maternittentes).  

La méthodologie sera principalement qualitative : entretiens exploratoires, observations de situations de travail, entretiens d’auto-confrontation individuels et collectifs.  

 Profil recherché

Nous recherchons pour ce projet de recherche une personne : – Ayant un doctorat en ergonomie, en sociologie ou d’une autre science sociale ; – Disponible à temps plein pour 18 mois à partir de septembre 2023 (à discuter en fonction des contraintes) ; – Des connaissances du milieu du spectacle vivant et/ou des problématiques de santé au travail seront appréciées.

Informations générales

Si vous êtes intéressé.e merci d’envoyer à Mathieu Grégoire mgregoire@parisnanterre.fr et Christelle Casse c.casse@univ-lyon2.fr les documents suivants avant le 15 mai : – Un CV – Une lettre de motivation – Une sélection de publications incluant le mémoire de thèse – Le rapport de soutenance Si votre dossier est sélectionné, un entretien mené par des chercheur.se.s et praticien.ne.s impliqué.e.s sera réalisé au cours des mois de mai/juin. Réponse officielle en juillet 2023. 



Citer ce billet
Marie Le Clainche-Piel (2023, 26 avril). Contrat post-doctoral 18 mois Université Lyon 2 : Santé des artistes du spectacle vivant (date limite15 mai 2023). Sociologie de la santé. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ufzd

Marie Le Clainche-Piel

Sociologue, chargée de recherche au CNRS-Cermes3

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search