Contrat postdoctoral “Soigner le travail” 3 ans, Clermont Ferrand (limite candidature : 24 août)

Contrat doctoral (H/F) – 100 % – Du 1er novembre 2022 au 31 octobre 2025


L
’Université Clermont Auvergne et le laboratoire LESCORES propose un contrat doctoral d’une
durée de 3 ans, dans le cadre du projet « Soigner le travail : une activité collective.
Reconfigurations des collaborations pluri-professionnelles dans les nouveaux services de
prévention et de santé au travail », financé par le programme « Services, interventions et
politiques favorables à la santé » de l’Institut pour la Recherche en Santé Publique.

ÉLÉMENTS DE CONTEXTE
Intégré.e dans une équipe composée de sociologues et de juristes, le ou la doctorant.e fera
porter son travail de thèse sur les modalités des coopérations pluri-professionnelles dans les
services de prévention et de santé au travail (SPST). De manière générale, l’enjeu et l’ambition de
ce programme consistent, dans la perspective d’entrée en vigueur de la loi n°2021-1018 du 2
août 2021, à appréhender les transformations du fonctionnement de ces services, qui mêlent
médecins du travail, infirmier.e.s en santé au travail, intervenant.e.s en prévention des risques
professionnels (IPRP), ergonomes, psychologues, assistant.e.s des services sociaux, etc. Il s’agit
de saisir la teneur des interactions professionnelles qui ont cours dans les SPST, ainsi que leurs
variations selon leur régime d’affiliation (régime général ou régime agricole) et selon les
territoires. Cette recherche entend ainsi objectiver conjointement la nature des interactions, l’étendue des réseaux professionnels mobilisés, ainsi que le sens accordé au travail pluri-
professionnel, le tout enchâssé dans les configurations locales d’organisation des SPST.

PROGRAMME DE TRAVAIL
Le projet SoTAC souhaitant croiser plusieurs échelles d’analyse, le/la doctorant.e sera notamment
amené.e à :
• élaborer et administrer une enquête par questionnaire auprès d’un échantillon
représentatif de professionnels présents dans les SPST (directions de service, médecins du
travail, IDST, IPRP, etc.) ;
• réaliser une série d’entretiens auprès de ces mêmes catégories de professionnel, ces
individus étant sélectionnés au sein de trois régions contrastées du point de vue de leur
démographie médicale et à part égale entre services relevant du régime général et du
régime agricole.
Tout au long du contrat, le/la doctorant.e assumera également des tâches de valorisation de la recherche (organisation de séminaires, mise en réseau avec les partenaires sociaux-
économiques, etc.). Pour l’ensemble de son travail, le/la docotrant.e bénéficiera d’une dynamique d’équipe, caractérisée par la présence de chercheurs et chercheuses confirmé.e.s et
d’autres doctorant.e.s travaillant sur des terrains connexes (santé au travail dans le secteur
agricole, maintien en emploi, etc.).

SALAIRE INDICATIF (associé à l’indice correspondant à la personne recrutée)
1975 euros bruts mensuels


QUALIFICATIONS ET COMPÉTENCES REQUISES :

  • Titulaire d’un diplôme de niveau 7 (master 2, DEA, DESS, dip. d’ingénieur, etc.) avec une
    moyenne minimale de 12/20 lors de l’année diplômante (règle d’éligibilité à l’entrée en doctorat
    de l’ED LSHS de l’UCA)
  • Une formation en sociologie du travail et/ou sociologie de la santé sera bienvenue ;
  • Une connaissance attestée du secteur médical et de la prévention sera un atout ;
  • De façon plus générale, seront considérées les aptitudes suivantes :
  • le sens de l’organisation, la réactivité et l’autonomie,
  • des capacités à travailler en équipe, à s’exprimer en public et à rédiger,
  • une bonne connaissance des méthodes qualitatives et quantitatives,
  • une bonne connaissance des outils informatiques d’analyse de données.
  • Le Permis B est souhaité

    INSCRIPTION ADMINISTRATIVE
    École doctorale des Lettres, Sciences Humaines et Sociales
    Université Clermont Auvergne
    Maison des Sciences de l’Homme – 4, rue Ledru – 63057 Clermont Ferrand Cedex 1

    LABORATOIRE D’AFFECTATION
    Laboratoire d’Études Sociologiques sur la Construction et la Reproduction Sociales (LESCORES)
    Université Clermont Auvergne
    Maison des Sciences de l’Homme – TSA 70402 – 4, rue Ledru – 63057 Clermont Ferrand Cedex 1

    ENCADREMENT
    La thèse sera encadrée par Samuel JULHE (PU, UCA, LESCORES).

    DÉPÔT DES CANDIDATURES
    Un CV détaillé, une lettre de motivation comportant notamment les premières perspectives de
    recherche envisagées au regard du projet, ainsi que les derniers relevés de notes et mémoires
    (ou rapports de recherche) réalisés sont à adresser à Monsieur Samuel JULHE – porteur du
    programme SoTAC – avant le mercredi 24 août 2022 à 12h00 à l’adresse suivante :
    samuel.julhe@uca.fr
    Un premier contact de manifestation d’intérêt est néanmoins demandé dans le plus bref délai.

    MODALITÉS DE RECRUTEMENT

    Une audition des candidat.e.s retenu.e.s à l’issue de la sélection des dossiers aura lieu – soit en
    présentiel, soit par visio-conférence – le vendredi 9 septembre 2022 dans les locaux du
    LESCORES (Maison des Sciences de l’Homme – 4, rue Ledru – 63057 Clermont Ferrand).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search