Contrat postdoctoral CDD 30 mois, Fédération recherche santé mentale et psychiatrie, Hauts de France (date limite 20 mai)

La Fédération de recherches en santé mentale et en psychiatrie des Hauts-de-France, recherche un ou une docteur.e en sociologie pour animer et réaliser le volet qualitatif de l’enquête EPSYLON (Epidémiologie Psychiatrie Longitudinale en prisON). Les candidatures, comprenant CV, lettre de motivation et rapport de soutenance de thèse, doivent être envoyées à contact@f2rsmpsy.fr, et sont attendues pour le 20 mai 2022 au plus tard

La Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale des Hauts-de-France (F2RSM Psy) est un Groupement d’Intérêt Public regroupant 45 établissements de santé ayant une activité en psychiatrie. 

La F2RSM Psy : 

– Valorise et rend disponible l’information sur l’état de santé, les besoins de la population régionale et les dispositifs de soins ; 

– Contribue à l’action de santé publique par la recherche ; 

– Favorise le partage de pratiques et l’enrichissement des connaissances. 

FICHE DE POSTE 

I. DESCRIPTION DU POSTE 

1. Intitulé du poste : Sociologue 

2. Projet : 

Epidémiologie PSYchiatrique Longitudinale en prisON (EPSYLON) 

Les connaissances actuelles dans le domaine de l’épidémiologie des troubles psychiatriques en milieu pénitentiaire permettent aujourd’hui d’affirmer que l’état de santé mentale de la population carcérale est précaire. En France, les études disponibles sont essentiellement transversales. Ainsi, la mise en place d’études longitudinales permettant d’appréhender l’évolution de la santé mentale des personnes détenues, au cours de leur incarcération est indispensable. 

L’objectif principal du projet présenté ici est d’évaluer de manière longitudinale la santé mentale des personnes incarcérées en maison d’arrêt. L’objectif secondaire est d’analyser les enjeux sociaux relatifs à l’organisation des soins de santé mentale au cours de la première année d’incarcération. 

La méthodologie du projet repose sur un volet quantitatif avec suivi longitudinal sur 9 mois des participants inclus dans l’étude. Ce suivi se déclinera en 3 évaluations (initiale, à 3 mois et à 9 mois). Plusieurs questionnaires standardisés visant à évaluer les troubles psychiatriques et addictologiques, les symptômes psychiatriques, certaines dimensions de la personnalité, les consommations de substances, et l’exposition à des facteurs traumatiques, seront utilisés. 

Les inclusions seront réalisées au sein de 6 établissements (2 maisons d’arrêt réparties au sein de 3 DISP). Le recrutement se fera de manière consécutive jusqu’à ce que l’effectif attendu soit atteint sur les établissements concernés. 

Cette évaluation quantitative de la santé mentale des personnes détenues sera complétée d’une étude qualitative. La présente fiche de poste concerne ce volet qualitatif qui est prévu en deux phases : (1) observations et entretiens auprès de professionnel(le)s afin de cartographier l’offre de soins de santé mentale, d’analyser les pratiques professionnelles et d’identifier les obstacles à l’accès aux soins de santé mentale pendant et après l’incarcération, (2) entretiens semi-structurés avec une soixantaine de personnes détenues permettront d’étudier les raisons pour lesquelles ces personnes recourent ou non à l’offre de soin en santé mentale disponible, à la lumière de leur trajectoire de vie et de leurs conditions d’incarcération. 

3. Financement du projet : Le poste est financé par la Direction de l’Administration Pénitentiaire. 

4. Responsabilité fonctionnelle : sous l’autorité de Thomas Fovet, responsable du projet et Marielle Wathelet, Directrice adjointe de la F2RSM Psy avec l’appui d’une équipe interdisciplinaire composée de : 

NomNom PrénomPrénom QualitéQualité LieuLieu FovetFovet ThomasThomas PHPH CHU LilleCHU Lille ThomasThomas PierrePierre PUPU–PHPH CHU LilleCHU Lille AmadAmad AliAli MCUMCU–PHPH CHU LilleCHU Lille EckEck MarionMarion PHPH CH ToulouseCH Toulouse WatheletWathelet MarieMariellelle PHPH F2RSM PsyF2RSM Psy ChantraineChantraine GillesGilles SociologueSociologue CLERSE CLERSE — CNRS / Université de LilleCNRS / Université de Lille LancelevéeLancelevée CamilleCamille SociologueSociologue Université de StrasbourgUniversité de Strasbourg BenbouricheBenbouriche MassilMassil MCU psychologie et justiceMCU psychologie et justice Université de LilleUniversité de Lille D’HondtD’Hondt FabienFabien MCU NeurosciencesMCU Neurosciences Université de LiUniversité de Lillelle MartignèneMartignène NielsNiels MédecinMédecin F2RSMF2RSM–CN2RCN2R DuhemDuhem StéphaneStéphane PsychologuePsychologue CHU LilleCHU Lille VanhaesebrouckVanhaesebrouck AlexisAlexis MédecinMédecin Université Sorbonne Paris NordUniversité Sorbonne Paris Nord 

Le volet qualitatif sera particulièrement encadré par Gilles Chantraine et Camille Lancelevée. 

II. MISSIONS ET ATTRIBUTIONS 

Gestion du volet qualitatif du projet EPSYLON avec les missions suivantes : 

• Réalisation d’une veille scientifique et documentaire sur les thématiques de la recherche ; 

• Définition de la méthodologie de l’enquête en tenant compte du calendrier et des moyens disponibles (choix des centres, élaboration des guides d’entretien et entretiens exploratoires, recrutement des personnes détenues et des professionnel(le)s interrogés, etc.) ; 

• Obtention des autorisations médico-réglementaires si besoin (comité d’éthique, autorisations spécifiques milieu pénitentiaire) ; 

• Coordination avec le volet quantitatif de l’enquête ; 

• Passation des entretiens ; 

• Retranscriptions ; 

• Traitement des données de l’enquête ; 

• Participation à la rédaction du rapport intermédiaire (rendu à 18 mois) du projet ; 

• Participation à la rédaction du rapport final (rendu à 30 mois) du projet ; 

• Participation à l’organisation de l’évènement de restitution final. 

III. CONDITIONS D’EXERCICE 

1. Conditions de travail 

• Lieux d’exercice : Fédération de Recherche en Santé Mentale et Psychiatrie des Hauts-de-France, 211 rue du général Leclerc, Saint-André. 

• Déplacements : visites sur site pour passation des entretiens. 

• Quotité travaillée : temps partiel ou temps plein, selon expérience. 

• Date de prise de poste : 1er mai 2022 idéalement. 

• Salaire annuel brut : 35 000 euros. 

• Durée du contrat : CDD d’usage, 30 mois. 

• Travail en collaboration avec le chargé de projet « volet quantitatif » de l’enquête (épidémiologiste/biostatisticien). 

2. Compétence et aptitudes requises 

Formation 

• Doctorat en sociologique. 

Compétences 

• Gestion de projet / Gestion d’équipe ; 

• Connaissance théorique des objets et contextes de l’enquête (a minima, bonne maitrise de l’un des domaines d’étude suivants en sociologie : pénalité, monde pénal et judiciaire / santé mentale / politiques sociales et trajectoires de pauvreté) ; 

• Maîtrise de la méthodologie de l’enquête de terrain (méthode par entretiens semi-directifs et éventuellement non-directifs) ; 

• Compétences relationnelles sur le terrain et dans le cadre des partenariats. 

Aptitudes 

• Excellent sens relationnel ; 

• Rigueur ; 

• Flexibilité ; 

• Travail en équipe ; 

• Autonomie ; 

• Bonnes aptitudes rédactionnelles. 

Candidature (CV, lettre de motivation et rapport de soutenance de thèse) à transmettre au Dr Marielle Wathelet, Directrice adjointe de la F2RSM Psy et au Dr Thomas Fovet, Psychiatre au CHU de Lille et responsable du projet avant le 20 mai 2022. 

211 rue du Général Leclerc – 59 350 Saint-André-Lez-Lille ; contact@f2rsmpsy.fr 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search