Contrat doctoral 36 mois : Facteurs explicatifs des différences de mortalité et vie en bonne santé (date limite 23 juin 2021)

(F/H) Doctorat Facteurs explicatifs des différences de mortalité et de vie en bonne santé entre femmes et hommes chez les plus âgés

Date Limite Candidature : 23/06/2021

Informations générales

Lieu de travail : Campus Condorcet, Aubervilliers

Nom du responsable scientifique : Pierre-Yves GEOFFARD

Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral

Durée du contrat : 36 mois

Date de début de la thèse : octobre 2021

Quotité de travail : Temps complet

Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du contexte scientifique et du sujet de thèse

Le recrutement est à l’interface des projets de recherche Gendhi (Gender and Health Inequalities) et Ginco (Genre et inégalités de santé dans Constances).

Le projet Gendhi vise à comprendre, dans une perspective intersectionnelle, comment le genre s’articule avec les rapports sociaux de classe et de « race » pour construire des inégalités sociales de santé, tout au long de la vie. Lauréat de l’appel Synergy de lERC, le projet est porté par quatre coordinateurs, Nathalie Bajos, sociologue-démographe, Directrice de recherche à l’INSERM, Muriel Darmon, sociologue, Directrice de recherche au CNRS, Pierre-Yves Geoffard, Professeur à l’Ecole d’économie de Paris et Michelle Kelly-Irving, épidémiologiste, Chargée de recherche à l’INSERM. Il associe des chercheuses et chercheurs de l’INSERM, du CNRS, de l’INED et des Universités, des cliniciens, des doctorants et des post-doctorants de toutes les disciplines citées.

Le projet Ginco vise à comprendre les déterminants sociaux du vieillissement en bonne santé des femmes et des hommes à partir de la base de données de la cohorte CONSTANCES. Le projet propose de développer une approche holistique de la problématique des différences de genre en santé par la prise en compte d’expositions liées à des parcours de vie genrés. Le projet analyse l’écart femmes-hommes en longévité et années de mauvaise santé et d’incapacités liés à leurs parcours professionnels, sociaux et familiaux. Le projet Ginco est porté par Emmanuelle CAMBOIS, démographe économiste à l’INED, en partenariat avec l’INSERM-LEASP Epidémiologie et analyses en santé publique : risques, maladies chroniques et handicaps, Department of Global Health & Social Medicine du KCL King’s College, et le Harvard Center for Population and Development Studies HCPDS.

Objectif

L’objectif de cette thèse est d’examiner les facteurs pouvant contribuer à expliquer les différences de mortalité et de vie en bonne santé entre femmes et hommes chez les plus âgés, à partir de l’étude de la cohorte française Constances. A l’interface de l’analyse démographique et économique, la recherche s’appuiera sur des analyses quantitatives. Elle devra dialoguer avec les recherches qualitatives et quantitatives menées au sein du projet Gendhi et devra également dialoguer avec les autres disciplines du projet (sociologie, épidémiologie sociale).

Durant sa thèse, le/la doctorant.e portera une attention particulière aux processus liant l’activité professionnelle présente ou passée et l’évolution de l’état de santé, et notamment aux pathologies cardio-vasculaires, aux cancers, et à la santé mentale.

La thèse sera co-encadrée par Emmanuelle Cambois (démographe, INED) et Pierre-Yves Geoffard (économiste, PSE).

Activités

– Lecture et analyse critique de la littérature scientifique

– Analyse quantitative des données

– Développer une thèse, rédiger des articles scientifiques

– Présentation de travaux et participation aux groupes de travail et séminaires de Gendhi et Ginco.

Cette liste n’est ni exhaustive ni limitative.

Compétences

Critères impératifs :

• Masters (M2, MA, MSc) en démographie, ou économie

• Maîtrise en méthodes quantitatives, analyses en économie ou démographie

• Maitrise des logiciels Stata et/ou R

• Capacités analytiques et rédactionnelles

• Maitrise de l’Anglais et du Français

Compétences qui sont utiles mais pas essentielles :

• Expérience en analyse quantitative et rédaction

• Capacités à dialoguer avec les autres disciplines du projet

• Autonomie

Contexte de travail

Le recrutement est associé au projet de recherche Gender and Health Inequalities (Gendhi) et Ginco (Genre et inégalités de santé dans Constances). Le projet Gendhi a obtenu un financement du Conseil européen de la Recherche, via l’appel « ERC-Synergy-2019 », sur une durée de 6 ans. Le projet Ginco a obtenu un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR-19-CE41-0014). Pour en savoir plus

https://www.constances.fr/assets/pdf/GINCO.pdf

La personne recrutée deviendra doctorante dans le laboratoire PjSE (PSE, UMR 4585) dirigé par Jean-Marc TALLON, et sera hébergée dans les locaux du projet au campus Condorcet.

Contraintes et risques

La date d’embauche envisagée est une date approximative qui pourra évoluer compte tenu des mesures de restriction en raison de la situation sanitaire.

Informations complémentaires

Modalités de soumission : Chaque candidature doit comporter un CV et une lettre de motivation

Sélection des candidatures : Les candidatures sont présélectionnées sur dossier sur la base de leur qualité scientifique et leur inscription dans le projet. Les candidatures retenues seront évaluées par Emmanuelle Cambois et Pierre-Yves Geoffard.

Dépôt des candidatures via le site emploi.cnrs.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search