Recherche deux candidat-es pour dépôt projet de thèse Cifre en SHS : éthique et rééducation (Lille)

Dans le cadre d’une collaboration scientifique entre le laboratoire ETHICS de l’Université Catholique de Lille et le Centre de l’Espoir (Centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelles spécialisées à Hellemmes), sont recherché-es deux candidat-es pour le dépôt de deux projets de thèse Cifre en SHS (éthique, philosophie des techniques, STS, anthropologie, sociologie) qui seront co-encadrées par des chercheurs de l’EA 7446 ETHICS et de l’EA 2223 Costech de L’Université de technologie de Compiègne.

Les thèmes des deux projets de thèse Cifre sont les suivants :

a) Cultures, techniques et pratiques de la rééducation et de la réadaptation fonctionnelles : les défis d’une éthique contextuelle

La thèse envisagée consisterait à repérer et analyser les enjeux résultant de l’introduction de nouvelles technologies (telles que les prothèses 3D intelligentes, les automates de rééducation à la marche) ou de nouveaux outils (dossier patient informatisé, démarche sur le projet de vie etc.), dans une organisation de soin comme le Centre l’Espoir. Il s’agira, à travers une enquête de terrain qualitative, de repérer les enjeux philosophiques, éthiques, professionnels et organisationnels qui résultent de l’introduction des nouvelles technologies dans un univers de soin en mutation comme celui de la rééducation fonctionnelle et la réadaptation.

b) Analyse et évaluation des représentations sociales du corps appareillé dans un Centre de réadaptation et de rééducation fonctionnelle spécialisées des Hauts-de-France

La thèse envisagée portera sur les représentations et les théories du corps amputé-appareillé, leur genèse, leurs présupposés, leur fonction et leur impact pratique en lien avec un contexte bien particulier : celui des relations de soin (dans un sens que la thèse précisera). À cette fin, le ou la candidat-e s’engagera dans une enquête de terrain au sein d’un Centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelles spécialisées (le Centre l’Espoir, à Villeneuve-d’Ascq), ainsi que dans un dialogue approfondi avec la littérature existante sur le sujet. Le but de ce travail sera d’objectiver in fine les éventuels conflits de croyance, frictions et obstacles rencontrés par les évolutions actuelles des techniques et représentations du corps appareillé dans un établissement de soin, et de proposer des outils et des pistes d’action pratiques.

Conditions d’admission :

Le ou la candidat-e doit être titulaire d’un diplôme de niveau Master ou de grade équivalent. Le dispositif Cifre est ouvert à toute nationalité, sans condition d’âge. Il s’agit pour elle ou lui d’une première expérience professionnelle de recherche. Le ou la candidat-e ne peut pas être ou avoir été embauché-e par ladite structure, ses filiales ou succursales sur une durée cumulée de plus de 9 mois à la date de réception par l’ANRT du dossier de demande de Cifre. De la même façon, le ou la candidat-e ne peut pas être inscrit-e en thèse depuis plus de 9 mois à la date de réception par l’ANRT du dossier de demande de Cifre.

Bien entendu, les projets de thèses seront précisés sur la base des compétences, des intérêts et de la formation des candidat-e-s retenu-e-s. Leur inscription en thèse et son financement (bourse CIFRE, suivant réglementation ANRT) serons soumis à l’acceptation du dossier de la part de l’ANRT (http://www.anrt.asso.fr/fr/cifre-7843).

Cadre contractuel et conditions salariales :

Dans l’hypothèse où le dossier de demande de reconnaissance CIFRE est accepté, le ou la doctorant-e sera recruté-e en contrat à durée indéterminée ou déterminée (Art. D 1242-3 et 6 du code du travail), pour une durée au moins égale ou supérieure à la durée de la CIFRE. Il ou elle bénéficiera des conditions de recherche et de rémunération précisées par la réglementation des Convention Industrielles de Formation par la Recherche (CIFRE), avec un niveau de rémunération au moins égal au salaire minimum d’embauche fixé chaque année par le ministère en charge de la recherche. Plus d’informations: https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid22130/les-cifre.html

Echéance de manifestation d’intérêt :

Merci de faire circuler largement l’annonce aux étudiant.e.s qui pourraient être intéréssé.e.s, et les inviter à contacter, avant le 25 octobre 2020, les coordinateurs du projet en envoyant un CV et une courte lettre de motivation (300 mots environ).

Nous contacter :

Pour le projet de thèse Cifre a) :

Jean-Philippe Cobbaut : jean-philippe.cobbaut@univ-catholille.fr 

Emanuele Clarizio : emanuele.clarizio@univ-catholille.fr

Xavier Guchet : xavier.guchet@utc.fr  

Pour le projet de thèse Cifre b) :

David Doat : david.doat@univ-catholille.fr

Xavier Guchet : xavier.guchet@utc.fr  

Les partenaires institutionnels du projet:

Le Centre l’Espoir

Situé au coeur de la Métropole Lilloise, le Centre L’Espoir, Centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelles spécialisées, est ouvert depuis le 1er novembre 1985 et propose 148 lits en hospitalisation complète et 70 places en hôpital de jour. Depuis son ouverture, le Centre se développe tant sur le plan des pratiques que sur le plan architectural afin d’affirmer son excellence concernant l’accompagnement des patients dans le domaine de la neurologie et de l’appareil locomoteur, en particulier dans la prise en charge des patients amputés des membres inférieurs et supérieurs.

Conscient de l’importance de maintenir et développer son niveau d’expertise, L’Espoir s’est doté en janvier 2016 d’une structure dédiée spécifiquement à la recherche et à l’innovation.

Le Laboratoire ETHICS (EA-7446) de l’Université Catholique de Lille

ETHICS est une unité de recherche labellisée et pluridisciplinaire de l’Institut Catholique de Lille. Son objet scientifique est défini par les réflexions éthiques associées aux mutations anthropologiques, technologiques et socioéconomiques du monde contemporain. ETHICS est composé de 4 équipes : le Centre d’Éthique Médicale (CEM), le Laboratoire d’Anthropologie Expérimentale (Anthropo-Lab), la chaire Ethique de l’influence, et la chaire Éthique, Technologie & Transhumanismes (ETH+).

Le laboratoire Costech de l’Université de technologie de Compiègne

L’équipe d’accueil pluridisciplinaire Costech est le laboratoire de recherche du Département Technologies et Sciences de l’Homme de l’Université de Technologie de Compiègne (UTC). Elle regroupe des chercheurs travaillant sur les relations Homme / Technique / Société. La particularité de Costech est d’être centrée sur la question des relations entre Homme, Technique et Société : conditions techniques de la constitution des connaissances, de l’expérience vécue et des valeurs ; usages et nouvelles pratiques sociales autour des supports numériques ; modélisation et management de l’innovation et des mutations dans les organisations.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search