Contrat postdoctoral INED : enquête sur la santé sexuelle des trans’

POST-DOCTORANT.E, PROJET « Enquête sur la santé sexuelle des trans »

Catégorie A ; CDD de 18 mois
Poste à pourvoir le 1er janvier 2021

Descriptif de la structure
L’Institut national d’études démographiques, établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST), a pour mission de mener des recherches sur les différentes problématiques démographiques (fécondité et famille, santé et mortalité, migrations, etc.) et d’informer le public sur les évolutions en cours. L’Ined est au cœur d’un réseau de partenariats nationaux et internationaux de recherche.

Contexte du projet
Le recrutement sur un emploi post-doctoral est associé au projet de recherche opérationnelle « Trans et PrEP » financé par Sidaction, et mené en partenariat avec les associations Acceptess-T et PASTT.
Les activités de recherches seront réalisées sous la direction de Mathieu Trachman, chargé de recherche à l’Ined, dans le cadre de l’unité de recherche « Genre, sexualité et inégalités ».

Descriptif du poste
Le/la chercheur.e travaillera en partenariat avec les associations impliquées dans le projet et aura pour mission de recueillir les données, par entretiens et observations, auprès des populations trans, des personnels associatifs et hospitaliers dans un double objectif :

  • documenter la connaissance, les intentions, les représentations, le recours ou non-recours, les
    parcours de soin, l’adhésion et les différents usages relatifs à la PrEP chez les trans ;
  • renseigner la prise en charge des trans dans le cadre des dispositifs de soins VIH et santé sexuelle,
    en particulier pour ce qui concerne la PrEP
    Profil du / de la candidat-e
    Le / la candidat.e devra impérativement disposer d’un doctorat en sciences sociales (sociologie,
    démographie, santé publique) et d’une expérience de recherche sur un ou plusieurs des sujets suivants :
    genre, sexualité, VIH/sida, questions trans, santé, migration.
    La maîtrise des méthodes ethnographiques (entretiens, focus group, observation) est indispensable.
    La connaissance de la langue espagnole est fortement souhaitée.
    Une connaissance du monde associatif et/ou une sensibilité pour ses missions constituent des atouts
    complémentaires pour ce poste.
    Modalités du contrat
    Poste à plein temps à pourvoir à partir du 1er janvier 2021, dans le cadre d’un contrat à durée déterminée
    (CDD) de 18 mois.

La rémunération est établie selon le barème de rémunération des personnels contractuels à l’Ined ; celle-ci, pour un.e chargé-e d’étude 1ère catégorie, est à minima de 2 734€ brut mensuel, selon la durée de l’expérience professionnelle acquise en lien avec les missions du poste.

Le poste s’exercera à l’Ined, sur le site du Campus Condorcet situé à Aubervilliers (Métro ligne 12 : station Front Populaire).
Des financements de missions sont possibles pour présenter des recherches lors de réunions et de conférences en France ou à l’étranger.
En plus de travailler sur le projet cité, le/la post-doctorant.e pourra consacrer 20% de son temps à valoriser sa propre recherche. Cela pourrait inclure la préparation et la publication d’articles provenant de projets de recherche antérieurs, le lancement ou le maintien d’une direction de recherche indépendante, le développement de son propre réseau de recherche, et la préparation de candidatures aux métiers de la recherche. En outre, le/la candidat·e retenu·e bénéficiera d’un espace de travail dédié avec un ordinateur, de l’accès au restaurant administratif de l’Institut, d’un budget pour participer à des conférences, et des
formations méthodologiques.
La charte d’accueil des chercheurs contractuels, qui détaille toutes ces conditions, peut être consultée sur le site de l’Ined :
https://www.ined.fr/fichier/rte/General/Recherche/Postdocs/Charte-chercheurs-contractuels.pdf

Modalités de candidature :
Le dossier de candidature, rédigé en langue française, devra impérativement être transmis par mail adressé à Mathieu Trachman < mathieu.trachman@ined.fr > avant le 18 novembre 2020, sous la référence « Post-doctorant.e, projet Trans et PrEP » et devra contenir :

  • un CV détaillé
  • une lettre de motivation de deux pages présentant les recherches passées et en cours et l’intérêt pour le projet
  • deux écrits issus des recherches menées (article, ouvrage, document de travail, mémoire)
  • les noms et coordonnées de deux personnes de référence, susceptibles d’être contactées par le responsable du projet après la phase de pré-sélection.

Une audition sera organisée à l’issue de la réception des dossiers de candidatures durant la semaine du 1er décembre 2020.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search