Contrat doctoral : « Technologies et Pratiques Pluridisciplinaires en Santé »

L’Université de Technologie de Troyes a publié une offre de thèse financée (contrat doctoral) sur « les technologies et pratiques pluridisciplinaires en santé ». Il s’agit d’un projet de thèse qui croise sociologie (ou une démarche de sciences sociales) et informatique (ou un attrait pour les technologies).

Nous nous permettons de relayer le texte de l’appel à candidature ci-dessous

Informations générales

  • Titre : Technologies et Pratiques Pluridisciplinaires en Santé (TePPS)
  • Localisation : Université de Technologie de Troyes, (Troyes, France) – www.utt.fr [1]
  • Direction : Myriam Lewkowicz, Professeur des Universités ; Nadège Vezinat, Maître de conférences HDR
  • Financement : allocation doctorale 36 mois
  • Date limite pour candidater : 24 août 2020
  • Date de démarrage de la thèse : Entre octobre 2020 et janvier 2021.
  • Mots clés : travail coopératif assisté par ordinateur (TCAO),
  • systèmes d’informations, pratiques de travail, continuité de soins,
  • interprofessionnalité, maisons et centres de santé
  • École Doctorale Sciences Pour l’Ingénieur (ED 361), Spécialité
  • Systèmes Socio-Techniques
  • Équipe de recherche : ICD/Tech-CICO – http://techcico.utt.fr

Contexte

Le système de Santé fait face à des défis majeurs au regard desquels
l’Agence Régionale de Santé Grand Est a identifié quatre
opportunités, dont deux sont directement concernées par ce projet de
recherche : (1) l’émergence de nouveaux modes d’organisation des
soins (dossier médical partagé, chirurgie ambulatoire,
télémédecine, médecine personnalisée, etc.) afin de faciliter
l’accès aux soins et la coordination entre professionnels de santé ;
(2) l’usage des technologies pour faciliter la mise en œuvre
d’équipes pluridisciplinaires de santé.

L’objectif général de ce projet doctoral est de comprendre comment
les dispositifs technologiques proposés aux collectifs
pluri-professionnels de santé transforment leurs pratiques, mais
également comment les pratiques professionnelles transforment ces
dispositifs technologiques. La direction pluridisciplinaire de ce
doctorat permettra une analyse croisée à la fois des fonctionnalités
des dispositifs technologiques (Informatique), des fonctions remplies
par les différents dispositifs, et des usages qui en découlent pour
les professionnels de santé et/ou patients (sociologie du travail et de
l’innovation).

Sujet de Thèse

Face aux enjeux du système de Santé, ce projet doctoral a pour
ambition de traiter des questions suivantes : comment les technologies
peuvent-elles pénétrer le monde de la santé en accompagnant les
nouveaux modes d’organisation des soins prescrits par les autorités
sanitaires, tout en s’intégrant aux pratiques professionnelles
existantes ? Faut-il envisager des méthodes particulières de
conception (co-construction) des outils, des architectures logicielles
spécifiques, des interfaces dédiées, et comment aborder la gestion
des données entre des acteurs pluriels ?

Le défi de cette thèse est de décrire finement les collectifs
pluri-professionnels en train de se mettre en place (équipes de soins
primaires, centres de santé et maisons de santé pluri professionnelles
à vocation universitaire en particulier), et l’interaction entre les
acteurs, les technologies et les actions menées. Plus concrètement, il
s’agira d’identifier des facteurs de succès et d’échec d’une
appropriation (« le processus par lequel les personnes adoptent et
adaptent les technologies en les adaptant à leurs pratiques de travail
» (Dourish, 2003, p. 465)) de ces technologies par les professionnels
de santé.

Positionnement scientifique

La conduite d’une recherche centrée sur les pratiques, co-dirigée
par une chercheuse en Sociologie et une chercheuse en Informatique,
permettra d’adresser l’écart socio-technique (“the great divide
between what we know we must support socially and what we can support
technically” (Ackerman 2000)) pour la mise en place d’équipes
pluri-professionnelles. En effet, malgré plusieurs phases d’outillage
des collectifs de professionnels, les nombreuses publications dans le
domaine du CSCW (Computer Supported Cooperative Work) décrivent chaque
année des phénomènes sociaux qui ne sont pas outillés de manière
satisfaisante par des artefacts technologiques (Zhang et al. 2017)
(Bossen, 2018).  Autrement dit, il y a toujours un écart entre les
usages prévus en conception et l’usage et l’appropriation de la
nouvelle organisation en situation (Arnoud et Falzon, 2013). Les
technologies-en-pratique reflètent cette absence de stabilité et
représentent un « ensemble de règles et de ressources qui sont
(re)-constituées lors de l’engagement récurrent des acteurs avec les
technologies qui leur sont proposées » (Orlikowski 2000, p. 407). Les
systèmes d’informations peuvent ne pas remplir la même fonction dans
toutes les équipes de soin, et seule une enquête qualitative centrée
sur les pratiques permettra d’analyser les appropriations des outils
par les professionnels (Durand, Tiffon, Moatty, 2014). L’observation
directe de ces appropriations donnera à voir les possibilités
d’intervention sur les outils par les professionnels eux-mêmes (soit
accès direct, soit possibilité de faire remonter des besoins), qui
seront analysées sous l’angle d’une sociologie de la traduction
(Akirch, Callon, Latour, 2006).

Références

Ackerman M. (2000). The intellectual challenge of CSCW: the gap between
social requirements and technical feasibility. Human–Computer
Interaction, vol. 15, no. 2-3, pp. 179-203.
Arnoud J., Falzon P. (2013). Changement organisationnel et reconception
de l’organisation : des ressources aux capabilités. Activités,
10(10-2).
Akrich M., Callon M., Latour B. (2006), Sociologie de la traduction :
textes fondateurs, Paris, Mines ParisTech, les Presses, « Sciences
sociales ».
Bossen C. (2018). « Socio-technical betwixtness: Design rationales for
health care IT. » Designing Healthcare That Works. Academic Press. 77-94.
Dourish, P. (2003). The appropriation of interactive technologies: Some
lessons from placeless documents. Computer Supported Cooperative Work
(CSCW), 12(4), 465-490.
Durand J.-P., Moatty F., Tiffon G. (coord.), (2014), L’Innovation dans
le travail, Toulouse, Octares Éditions.
Orlikowski W. (2000). Using technology and constituting structures: A
practice lens for studying technology in organizations. Organization
science, vol. 11, no. 4, pp. 404-428
Zhang Z., Sarcevic A., Bossen C. (2017). « Constructing common
information spaces across distributed emergency medical teams. »
Proceedings of the 2017 ACM Conference on Computer Supported Cooperative
Work and Social Computing. 2017.

Modalités de candidature

Candidature – Date limite 24 Août 2020
Les candidats doivent être en possession d’un M2 en Informatique ou
d’un M2 en Sociologie ou plus largement en Sciences Sociales.
Une expérience d’un travail de terrain serait appréciée mais non
obligatoire.

Les candidatures doivent être envoyées à myriam.lewkowicz@utt.fr et
doivent comporter :
– Un CV
– Une lettre de motivation (où vous précisez votre intérêt pour le
sujet et en quoi ce dernier est en adéquation avec votre formation)
– Un relevé de notes (M1 et M2) avec classements (Master 2 également,
éventuellement partiel),
– Votre sujet de mémoire de master, la note obtenue si vous l’avez
déjà soutenu et si vous n’avez pas encore soutenu, nous fournir votre
travail en cours de finalisation.
– Deux lettres de recommandation de vos enseignants de Master

Procédure :
– Examens des dossiers à partir du 25 août
– Premier entretien (en ligne) avec les deux directrices de thèse fin
Août/début Septembre pour les candidat.e.s dont les dossiers sont
recevables.
– Mi-Septembre : Réunion de la Commission mixte de l’Ecole Doctorale
– Second entretien (en ligne) par une commission d’audition pour les
trois candidat.e.s retenu.e.s par l’Ecole Doctorale.
– Fin Septembre : Annonce des résultats sous la forme d’un classement.
– Acceptation du contrat doctoral par le.la candidat.e classé.e 1 ou
le.la suivant.e si désistement.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search