Portrait de Cécile Fournier

Pouvez-vous vous présenter aux membres du réseau ? 

Je m’intéresse aux pratiques préventives et éducatives proposées aux personnes atteintes de maladies chroniques, et à diverses formes d’exercice collaboratif entre groupes professionnels en soins de premier recours. Après une formation à la médecine et une spécialisation en santé publique, j’ai suivi un cursus de sociologie. 

Je suis actuellement maître de recherche à l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES), dont l’équipe pluridisciplinaire (économistes, géographes, sociologues…) mène des recherches sur l’organisation et la régulation du système de santé, sur la protection sociale et l’accès aux soins, ainsi que sur le financement et l’articulation des secteurs sanitaire, médicosocial et social. 

Sur quoi avez-vous principalement travaillé ? Quels sont vos chantiers de recherche actuels ? 

Ma thèse, préparée au Cermes3, portait sur les maisons de santé pluriprofessionnelles, avec une double approche de sociologie des professions et de sociologie de l’innovation. Je continue à travailler sur les transformations des pratiques soignantes et de la division du travail dans des organisations innovantes en soins primaires et dans des dispositifs expérimentaux de coopération entre médecins et infirmières, inscrits dans des politiques publiques.


Qu’est-ce qui vous a motivée à rejoindre le bureau du RT 19 en 2017, et quels sont vos projets pour le réseau ?

Lors du congrès de l’AFS à Amiens en 2017, Géraldine Bloy m’a proposé de participer à l’AG du bureau du RT19. J’ai eu envie de rejoindre l’équipe qui était en train de se recomposer, avec en tête plusieurs idées : contribuer à l’organisation de rencontres entre les sociologues travaillant sur la santé et le soin, porter la voix des sociologues non universitaires ou développant une recherche appliquée dans le domaine de la santé, soutenir la réflexion sur l’interdisciplinarité dans la recherche…

Au cours de mon premier mandat, avec Marie Dos Santos, Aymeric Luneau et des collègues du RT1 « Savoirs, travail et professions », nous avons organisé des journées d’étude sur les pratiques coopératives et participatives en santé, qui ont réuni plus de 120 personnes ((Un compte-rendu est disponible à l’adresse suivante : https://afs-socio.fr/je-pratiques-cooperatives-et-participatives-en-sante/)). Nous sommes maintenant en train de préparer un ouvrage à partir d’une sélection de contributions, pour rendre le contenu de ces journées accessible au plus grand nombre. Je trouve en effet très important de laisser des traces du travail réalisé, et nous avons commencé avec Marie Le Clainche-Piel un travail d’histoire sur la naissance du RT19, pour compléter les archives rassemblées par nos prédécesseurs.


Une lecture favorite ou un film à recommander aux lecteurs du carnet et aux amateurs de sociologie de la santé ? 

Je recommande le livre d’Annemarie Mol, Ce que soigner veut dire. Repenser le libre choix du patient, qui invite à reconsidérer les rapports entre patients et soignants… Et aussi la très belle BD de Pozla, Carnet de santé foireuse, d’une inventivité folle pour partager avec beaucoup d’humour l’expérience de la maladie chronique.


Romain Juston Morival

Maître de conférences en sociologie à l'Université de Rouen Normandie (Laboratoire DySoLab-IRIHS) et chercheur affilié au Centre d'études de l'emploi et du travail (CEET / Cnam)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search